Avez-vous déjà rêvez de vous connecter à votre décanteur? Non ? Et bien, c’est une erreur, car il vous dirait bien des choses! Vos liens n’en seraient que plus intenses. D’autres l’ont rêvé, l’ont façonné et lui ont donné vie pour vous présenter le 1er aérateur Numérique.

Vous maîtrisez le temps. La personnalité du vin se révèle à vos sens selon vos envies, Aveine c’est du plaisir sur-mesure.

Comment est née cette rencontre du troisième type ? Vous pouvez me présenter de la structure ?

Aveine a vu le jour en France, il y a 4 ans maintenant. C’est le fruit de la rencontre de trois entrepreneurs aux profils très variés : un ingénieur petit-fils de vigneron, Nicolas Naigeon, un designer, Matthieu Robert, et une experte dans l’accompagnement des jeunes entreprises innovantes, Miranda Delmotte. C’est évidemment autour d’une bouteille de vin qu’est née l’idée d’un produit qui réinvente la dégustation de vin ! Leurs trois verres, qui s’entrechoquent, marquent le commencement de l’aventure. 

Aveine, l’objet ressemble à un mini vaisseau de star trek , ou à un vibromasseur , dans tous les cas, il est destiné à donner du plaisir ( car oui certains, ont prit du plaisir à regarder Star Trek )! Comment le design a – y – il était pensé ?

On pourrait presque dire que le design est à mi-chemin entre ces deux univers ! Il faut savoir que c’est un produit qui n’existait pas, il n’y avait donc aucun registre formel existant auquel se rattacher. Alors on a décidé de partager l’objet entre tradition et modernité, technologie et émotion. D’un côté, il y a le fonctionnel, les parties en noir avec l’écran et le bec verseur. De l’autre, il a l’évocation des courbes qui rappellent celles de la carafe, mais surtout celles d’une femme. En effet, il était important de féminiser l’objet et de rappeler au passage le vocabulaire du vin d’une certaine époque (la robe, la cuisse, le galbe, etc.) le tout pour un objet qui tient parfaitement en main et qui est simple et agréable à utiliser. 

Comment il fonctionne ?

C’est très simple ! 

Scenario #1 

Vous connaissez votre vin et vous savez qu’il est meilleur quand vous laissez la bouteille ouverte pendant plusieurs heures. Évidemment, vous n’avez pas le temps d’attendre. Il vous suffit de déboucher la bouteille, de placer l’aérateur sur la bouteille et de le régler sur le temps d’aération que vous voulez obtenir depuis l’écran tactile.

Scenario #2

Maintenant. Vous testez un nouveau vin et vous ne savez pas combien de temps, il faut laisser votre vin respirer avant de le déguster. Ouvrez la bouteille, placez l’aérateur sur le goulot et prenez votre smartphone. Ouvrez l’application Aveine, connectez votre téléphone à l’aérateur via le Bluetooth et scannez l’étiquette de la bouteille. 

Est ce qu’on peut se louper?

On peut jouer à pousser l’aération au maximum et parfois le résultat est très mauvais ! On peut aussi avoir une recommandation d’aération qui nous semble trop ou pas assez importante, parce qu’on a chacun ses goûts. Mais comme on aère seulement le vin qui passe à travers l’aérateur, il suffit de changer le réglage et de se resservir. 

On peut donc déguster la même bouteille, mais à des temps différents ? Sans frustrer et sans avoir peur de perdre une partie du breuvage ?

C’est exactement ça. On peut servir chaque verre avec un temps d’aération différent. Il y a 18 niveaux d’aération, de 1h à 24h. En fait, quand on parle de temps d’aération, c’est que l’aérateur reproduit l’aération d’une bouteille ouverte. C’est-à-dire que si je règle mon aérateur sur  5h, j’obtiens le même résultat que si j’avais laissé la bouteille ouverte pendant 5h. Mais je n’ai pas perdu 5h donc je peux déguster immédiatement, sans attente et donc sans frustration ! En plus, quand on laisse la bouteille ouverte pendant trop longtemps, si c’est trop, on ne peut pas revenir en arrière. Avec Aveine, il suffit de régler sur un temps d’aération différent et de se resservir. 

Vous considérez vous comme des précurseurs dans le domaine de la Wine Tech?

On ne peut pas se considérer comme des précurseurs dans la WineTech. Le champ de l’innovation autour du vin est large, aujourd’hui la WineTech, c’est plus de 30 entreprises qui travaillent sur différents produits et services. Du service au consommateur à la distribution, en passant bien sûr, par la filière amont du vin, les propositions ne manquent pas. Il y a aussi les « gros » Coravin ou Vivino, qu’on ne présente plus mais à qui il manque ce supplément d’âme que les Français savent ajouter quand on parle de vin. Néanmoins, il est vrai que nous sommes les seuls à proposer un produit aussi pointu, précis et innovant en termes d’aération. 

Qu’est ce que le collectif 21?

La filière Vini a beaucoup souffert ces derniers mois, impactée par les grèves, les GJ, la taxe Trump, et maintenant le Covid. Après avoir subi la crise au cours des semaines passées, il est temps de penser à l’après. Nombreux sont les viticulteurs parmi nos contacts, connaissances ou amis à faire face à des risques dans la continuité de leur activité. Après les avoir sondés, il ressort de ces crises une réorientation de leurs canaux de distribution vers plus de direct, ce que nous soutenons et pensons être le futur de la filière. Cependant si les outils de ventes existent (marketplaces, e-shop, …), ils ressentent de grandes difficultés pour émerger dans ce monde digital. C’est pourquoi nous avons lancé le collectif Vin&Un, afin de fédérer un réseau d’influenceurs (food, vin, tourisme, …) prêts à mettre leurs communautés à disposition de la filière. 

Comment on fait si on veut faire parti du crew ? Et qu’on n’est pas des pro, les particuliers peuvent éventuellement faire parti du collectif ?

Pour en savoir plus ou rejoindre le mouvement, c’est juste ici : www.aveine.paris/collectif21 . Si vous avez une communauté de followers intéressés par l’innovation et le vin, vous pouvez tout à fait nous contacter ! 

Et si on n’est pas pro, les particuliers peuvent également se procurer l’aérateur ? 

L’aérateur Connecté d’Aveine a été créé pour tous les amoureux du vin, qu’ils soient professionnels ou amateurs, pour tous ceux qui ont envie de profiter au maximum de leur vin ! Il est disponible pour tous sur notre site www.aveine.paris.

3 Conseils pour une utilisation optimale d’Aveine?

Le premier conseil qu’on peut donner, c’est de se faire plaisir. Le vin, c’est avant tout du plaisir, et on n’est pas là pour analyser, décortiquer le vin, on est avant tout là pour se faire plaisir ! 

Le second conseil, ce serait de tester la différence. On dit toujours « j’aime tel ou tel vin », mais quand on ne sait pas… Chez Aveine, on conseille toujours les dégustations comparées. Il est plus intéressant finalement de dire « je préfère ce vin à celui-là ». Il est primordial de se concentrer sur SES goûts. Là, c’est encore plus simple, vous pouvez tester le même vin à différents niveaux d’aération et vous verrez les résultats sont souvent surprenants. 

Enfin le dernier conseil quI aurait dû être le premier, c’est le PARTAGE, le vin, c’est du partage et de la convivialité. On n’est pas là pour boire un verre de vin tout seul dans son coin. Non, le vin et l’aérateur d’Aveine sont des objets de partage. C’est pour cela d’ailleurs que l’aérateur se place sur la bouteille, qu’il y a un écran tactile, pour que les gens testent, changent l’aération, pour que la bouteille reste au centre de la table et pour qu’on puisse dire « moi je préfère cette aération »… La boite de pandore est ouverte, les débats interminables peuvent commencer ! 

Un accord vin, musique pour terminer? bien sûr, décanter par Aveine

Un Bourgogne de la Maison Leroy, des notes florales et de fruits blancs qui se révèleront très bien en écoutant « Amado Mio » de Pink Martini.

Vous l’aurez compris Aveine, c’est avant tout une histoire de rencontres, de partages et d’échanges. C’est une invitation au voyage, une exploration en solitaire ou accompagné. C’est aussi un outil qui permet d’apprécier le savoir faire d’un vigneron dans des conditions optimales. 

Bref, c’est génial ! Alors n’hésitez pas, le futur est à portée de votre verre.

@Aveineofficiel

© photos, Aveine